Préparation des Carnets d’hypnose

Les formes hypnotiques sont à l’honneur pour la dernière année de notre projet de recherche-création à l’ENSATT, avec la perspective de la journée d’étude finale Carnets d’hypnose qui s’y déroulera le 8 novembre 2019.

Dédié à la rencontre transdisciplinaire de praticiens, d’universitaires et d’artistes autour des pôles principaux de réflexion que nous avons identifiés depuis deux ans, cette manifestation sera également particulièrement attentive aux propositions spectaculaires des étudiants.

“Hypnotized” – Yanis – 2015

C’est pourquoi, depuis novembre dernier, des workshops et séminaires thématiques plus intimes (et donc non documentés sur le blog) leur sont proposés, afin de leur permettre de comprendre et de dépasser les fantasmes culturels associés à l’hypnose.

Des échanges autour des étapes majeures de son histoire ont eu lieu, depuis le baquet de Mesmer jusqu’à la pratique moderne de l’hypnose ericksonienne, passant par la devise du Marquis de Puységur « croyez et veuillez », le sommeil lucide de l’abbé Faria et les leçons du docteur Charcot.

Les deux hypnothérapeutes de l’équipe, Nathalie Plasson et Nathalie Nallet, ont également proposé des séances d’expérimentation et d’exploration autour des idées reçues que génère toujours cette pratique.

 


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.