0

Séance 5 – Expérimentation : “Théâtre dans le noir”

Ce mardi 13 juin, l’air lyonnais est chargé d’une humidité intense, la fin de journée est lourde, l’orage éclate peu avant 18h. Un petit groupe d’expérimentateurs se dirige vers la salle du Cargo, de l’autre côté de la passerelle, guidés par des écriteaux « Hypnose – Théâtre dans le noir ». Sans être encore sortis des aventures de la journée, à quelques jours du solstice d’été où nous recevons une quantité maximale de lumière naturelle, on se demande quelle forme va prendre cette séance d’expérimentation dans le noir, dans quelles zones de troubles notre recherche sur l’hypnose nous emmènera aujourd’hui.

1

Anthologies oniriques du Jura – 4

Ce document présente des extraits du texte Le Sel des rêves des étudiants de l’ENSATT. La numérotation n’est pas liée à la structure de base de la pièce, elle est simplement à titre indication pour créer un lien de continuité dans cette proposition-ci.

De même, les prénoms des locuteurs sont ceux des membres de l’équipe qui étaient au plateau. Par conséquent, les rêves ainsi énoncés ne sont pas de nous mais sont ceux collectés à Lons-le-Saunier.

1

Anthologies oniriques du Jura – 3

Le Sel des rêves est la performance que nous[1] avons donnée le samedi 20 mai sur la scène du Théâtre de Lons-le-Saunier. Résultat d’une semaine de travail de création, cette performance est une forme théâtrale et musicale que nous avons menée sous la direction de Samuel Gallet, suivant le modèle des Anthologies oniriques du Collectif Eskandar.

1

Le sommeil ou l’éveil ? – Quelques réflexions

Le terme d’hypnose, on le sait, vient du grec hypnos qui signifie le sommeil. Et c’est au travers du paradigme du sommeil que s’est pensée une grande partie de l’histoire de l’hypnose depuis le 19e siècle. On parlait alors de « sommeil hypnotique » et de « somnambulisme », notions corroborées par le fait que les patients ne se souvenaient pas toujours de ce qui s’était passé durant la transe.

0

Anthologies oniriques du Jura – 2

L’un des temps forts du festival « Urgent rêver » des Scènes du Jura en cette fin de saison est le spectacle La Bataille d’Eskandar du Collectif Eskandar, écrit et mis en scène par Samuel Gallet. La représentation a eu lieu ce samedi 13 mai à La Fabrique de Dole.

Nous sommes dans le domaine du rêve, lieu feuillu d’images et d’ambiances souvent électriques. Le spectacle en fait le mariage pour une traversée théâtrale et musicale.

1

Anthologies oniriques du Jura – 1

Les carnets des Anthologies oniriques documentent l’atelier de recherche-création que mènent les étudiant.e.s du département Écrivains dramaturges de l’ENSATT aux Scènes du Jura autour de la problématique du rêve. Ils travaillent sur le modèle des réalisations du Collectif Eskandar avec Samuel Gallet, co-responsable du département.

0

Projet recherche-création « Hypnose », ENSATT 17-18 : les laboratoires

Année pédagogique 16-17

16-17-18 Janvier 2017 : Cauchemars

Etudiants concernés : Concepteurs son pré-master et Concepteurs lumière
Travail en autonomie sous la responsabilité de Philippe Bonnet
Objectif : présenter une installation de 5mn son/lumière construite autour du sonore, et articulée à la question du cauchemar

1

Expérimentation d’installations immersives à l’ENSATT

J’ai tenté de stimuler l’imaginaire du spectateur en utilisant différentes techniques d’hypnose. Pour cela, j’ai utilisé le principe de fixation du regard. Souhaitant mettre la lumière au cœur de mon expérimentation, j’ai donc travaillé avec les spécificités techniques de plusieurs sources : la bougie, la lampe à incandescence et la lampe à LED.

0

De ce spectacle qui s’achève / Gardez ce qu’on garde d’un rêve

À la recherche du paradigme immersif dans les expériences spectaculaires actuelles – et familiers du travail de Joris Mathieu – nous savons, en allant voir une de ses créations, que nous ne toucherons pas l’hypnose proprement dite, mais que nous l’effleurerons certainement. Ne serait-ce que grâce à la note d’intention préalable à l’expérience, qui évoque un « trouble de la perception du réel » apporté par un « récit immersif ».

0

Sous le regard de Mabuse – le lien inquiétant entre cinéma et hypnose

Ruggero Eugeni, professeur en sémiotique des médias à université catholique de Milan, a placé son intervention sous le signe d’une image inquiétante et fascinante à la fois. Des yeux écarquillés qui nous fixent, un visage blafard encadré de cheveux longs et d’une barbe hirsute, et surtout une main tenant un diamant dans lequel se réfléchit la lumière, et qui nous éblouit… On aura peut-être reconnu le portrait du dangereux Docteur Mabuse, auquel Fritz Lang a consacré quatre films, de 1922 à 1960.

0

Autour d’ “Un Chêne” de Tim Crouch

Représentation unique, performance au sens premier du terme. Le texte de Tim Crouch est clair : le deuxième acteur de la pièce arrive une heure avant la représentation. Il n’a ni vu ni lu la pièce avant : le metteur en scène lui donne quelques indications puis il sera guidé par le premier acteur (qui, lui, a répété) pendant toute la représentation.

0

Troisième séance du séminaire : Ruggero Eugeni

Ruggero Eugeni est professeur en Sémiotique des Médias à l’Université Catholique de Milan. Il s’intéresse particulièrement à la relation entre les médias et le spectateur, dans un angle sémiotique et culturel, c’est dans cette optique qu’il a approfondi les relations entre cinéma et hypnose.